decorational arrow Stress | 3 min. temps de lecture

Stress et obésité : Pourquoi nous nous tournons vers des aliments savoureux

Ressentir du stress pendant une longue période peut modifier notre appétit. Cela peut augmenter notre risque de développer de l’obésité. Apprendre à gérer le stress constitue une stratégie qui peut vous aider dans vos efforts de gestion du poids.

Il est normal de se sentir stressé en réponse à des situations difficiles de notre vie. C’est aussi très fréquent. Trente-cinq pour cent des personnes vivant dans 142 pays, ayant répondu à une enquête mondiale Gallup en 2018, ont déclaré se sentir stressées une grande partie de la journée. Ce stress est souvent de courte durée, c’est le cas par exemple lorsqu’on s’inquiète d’une échéance à venir, et peut nous stimuler positivement pour agir.

Mais si nous nous sentons stressés pendant une longue période, notre santé peut en pâtir. Nous ne dormons pas aussi bien et ne faisons pas autant d’exercice. Nos habitudes alimentaires changent aussi, et nous désirons des aliments plus malsains. Toutes ces réactions au stress contribuent à nous rendre plus vulnérables à l’obésité.

Crying woman sitting on a couch.

35 %

des personnes disent se sentir stressées une grande partie de la journée.

-Gallup’s Global Survey of 142 countries, 2019

Les aliments de confort permettent de soulager le stress

Le stress fait partie de la réponse « combat-fuite » de notre organisme, qui nous aide à survivre à des situations dangereuses depuis des milliers d’années. Et normalement, nous ne l’éprouvons que pendant de courtes périodes. Mais on se sent à présent stressé une si grande partie de la journée que cette réponse est constamment activée.

Lorsque cela se produit, le taux de cortisol, l’une des principales hormones impliquées dans la réponse au stress biologique, augmente. L’un des effets du taux élevé de cortisol est une augmentation de l’appétit. Donc, si l’on se sent constamment stressé, on est plus susceptible de manger une plus grande quantité de nourriture.

Et pas n’importe quel type de nourriture. La recherche a montré que nous sommes plus attirés par des aliments riches en énergie lorsque nous nous sentons stressés. Peut-être parce qu’ils peuvent contribuer à nous soulager du stress. C’est la raison pour laquelle on parle d’« alimentation de confort ».

Donc, le stress n’augmente pas simplement notre envie de manger, il modifie également les types d’aliments dont nous avons envie. Ceci explique pourquoi les personnes obèses ont tendance à présenter des taux de cortisol plus élevés que la normale. Le stress augmente également notre risque de moins bien dormir, de boire plus d’alcool et de bouger moins, tous ces facteurs contribuant à augmenter le risque d’obésité.

Woman sitting on the mat at the seashore having view on the big wave and  jetty

Mesures à prendre afin de gérer le stress

Alors, que pouvons-nous faire ? Il existe un grande nombre de stratégies différentes pouvant vous aider à gérer des situations stressantes ainsi que des sentiments de stress. Pour obtenir un guide sur la gestion du stress et l’alimentation en cas de stress, lisez l’article Prenez soin de vous : 8 façons de gérer le stress et le poids.

Références
  • Gallup. Gallup Global Emotions 2019.
  • American Psychological Association. How stress affects your health: https://www.apa.org/helpcenter/stress [Consultation juillet 2019].
  • Stults-Kolehmainen MA & Sinha R. The Effects of Stress on Physical Activity and Exercise. Sports Medicine 2014; 44:81-121.
  • Zellner DA et al. Food selection changes under stress. Physiology and Behavior 2006; 87(5):789-793.
  • Valk ES, Savas M & Rossum E. Stress and Obesity: Are There More Susceptible Individuals? Current Obesity Reports 2018; 7:193–203.
  • Forman E & Butryn M. Effective Weight Loss: An Acceptance-Based Behavioral Approach - Treatments That Work (Workbook Ed.). New York: Oxford University Press 2016.
  • Harvard Mental Health Letter. Why stress causes people to overeat. https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/why-stress-causes-people-to-overeat [Consultation juillet 2019].

Articles connexes