Go to the page content
Prises en charge   Psychologie | 5 min. temps de lecture

«Mettez d’abord votre propre masque à oxygène.»

Comment le fait de s’occuper de soi peut-il conduire à demeilleurs résultats en matière d’obésité

Le personnel de bord nous a rappelé de nous occuper d’abord de notre propre masque depuis des décennies. Cependant, s’occuper de soi avant d’aider les autres a autant de sens dans notre vie quotidienne, qu’en cas d’urgence en vol. Bien que cela puisse sembler égoïste au début, s’occuper de soi joue un rôle essentiel dans la réussite de la prise en charge du poids.

Quelle est la différence entre s’occuper de soi et être égoïste? Est-ce que cela vous surprendrait de savoir que les personnes atteintes d’obésité doivent constamment naviguer dans le monde du jugement et de la stigmatisation?

Il n’est donc pas surprenant de savoir que les personnes atteintes d’obésité cherchent à éviter les critiques en devenant sensibles aux autres et ajustent souvent leur comportement pour éviter ces critiques.

Cela m’inquiète à deux niveaux en tant que psychologue. Premièrement: cette dynamique incite les gens à devenir des personnes qui cherchent à faire plaisir. Deuxièmement: ce schéma érode l’estime de soi, car peu importe ce qu’une personne atteinte d’obésité fait, la stigmatisation est inévitable. Vous avez peut-être entendu dire que les préjugés contre l’obésité sont l’un des derniers préjugés acceptables.

Michael Vallis giving a speech.

«Les humains sont des êtres sociaux et, par conséquent, pour la plupart d’entre nous, nous sommes sensibles aux sentiments des autres et à leurs attitudes envers nous.»

-Dr Michael Vallis

Les êtres humains sont des êtres sociaux et, en conséquence, pour la plupart d’entre nous, nous sommes sensibles aux sentiments des autres et à leurs attitudes envers nous. Donc, nous pouvons facilement être blessés.

L’estime de soi peut être fragile. Nous prenons des coups, des égratignures, des bosses et des bleus tout au long de notre vie. C’est vrai pour nous tous, quelle que soit la force de notre estime de soi. Qu’en est-il des personnes ayant une faible estime de soi? Jusqu’à quel point peuvent-ils supporter avant d’atteindre un point de non-retour?

Cela nous indique donc que l’estime de soi doit être protégée, réparée et revitalisée. Et pour cela, il faut prendre soin de soi, faire preuve d’auto-compassion et de gentillesse. Pas toujours facile si vous vous sentez mal dans votre peau, et si vous êtes constamment critiqué(e) (de façon explicite ou implicite).

Une grande partie de notre comportement peut être comprise à travers le prisme des motivations psychologiques. Est-ce que cela vous surprendrait de savoir que ce qui nous motive peut se résumer très simplement? La plupart d’entre nous pensons que notre motivation s’appuie globalement sur deux grandes forces, deux volontés.

Two women sitting next to eachother laughing.

«L’estime de soi doit être protégée, réparée et revitalisée. Et pour cela, il faut prendre soin de soi, faire preuve d’auto-compassion et de gentillesse.»

-Dr Michael Vallis

Tout d’abord, la volonté de faire une différence, d’accomplir quelque chose d’important (beaucoup de gens veulent laisser leur marque dans le monde, laisser quelque chose derrière eux). Nous appelons cela la motivation de la réalisation. 

Deuxièmement, et en même temps, nous voulons avoir des connexions significatives et profondes avec les autres (nous voulons que l’on prenne soin de nous, nous ne voulons pas mourir seuls). Nous appelons cela la motivation d’affiliation. Certaines personnes ont un équilibre entre ces deux volontés, d’autres sont plus fortes dans un domaine que dans un autre.

Si vous avez une forte motivation à la réalisation, vous serez probablement le type de personne qui travaille dur, qui est responsable et redevable. D’excellents traits de caractère, mais ils peuvent vous empêcher de prendre soin de vous. Si vous avez un besoin personnel, mais que vous avez une échéance ou un engagement, une personne avec une motivation élevée pour la réalisation mettra ses besoins de côté et tiendra son engagement.

Maintenant, si vous avez une forte motivation d’affiliation, vous serez probablement le type de personne gentille, fiable et solidaire. D’excellents traits de caractère, mais ils peuvent également vous empêcher de prendre soin de vous. Si vous avez un besoin personnel, mais que quelqu’un dont vous vous souciez a besoin d’aide, une personne ayant une motivation d’affiliation élevée mettra ses besoins de côté et s’occupera des autres.

Take time for yourself written on a black framed background put on an orange wall.

«Pour un certain nombre de raisons, il est facile pour les gens de faire passer leurs besoins personnels en deuxième position.»

-Dr Michael Vallis

Je pense que vous pouvez deviner ce que je veux dire. Pour un certain nombre de raisons, il est facile pour les gens de faire passer leurs besoins personnels en deuxième position. Maintenant, revenons à ma question: quelle est la différence entre s’occuper de soi et être égoïste?

Si vous avez une faible estime de vous-même, si vous avez développé l’habitude de placer vos besoins après ce que vous devez accomplir ou après les besoins des autres, il vous faudra du temps et de l’énergie pour vous éloigner de ces habitudes et vous occuper de vous.

Après tout, nous ne disposons que d’un certain temps, un certain niveau d’énergie, d’argent, etc. Il peut être facile pour les gens d’être mal à l’aise au départ lorsqu’ils dédient du temps, de l’énergie, de l’argent pour s’occuper d’eux-mêmes. Vous pouvez accomplir moins ou vous pouvez ne pas être aussi attentif aux besoins des autres. C’est là qu’intervient la confusion entre prendre soin de soi et être égoïste.

La santé psychologique nous oblige à répondre à nos propres besoins. Il est essentiel de prendre soin de soi. C’est en fait absolument nécessaire et c’est un droit que nous avons. J’aime vraiment l’expression «donner le meilleur de soi-même». Laissez-moi vous expliquer.

«La santé psychologique nous oblige à répondre à nos propres besoins. Il est essentiel de prendre soin de soi. C’est en fait absolument nécessaire et c’est un droit que nous avons.»

-Dr Michael Vallis

Pensez à une période où vous êtes au top, lorsque tout vous réussit et que vous réfléchissez, ressentez et agissez en étant exactement comme vous souhaitez l’être. Cette meilleure version de vous-même vous permettra certainement de travailler de façon très productive ou d’être extrêmement sensible et attentionné(e). En d’autres termes, la motivation de la réalisation et la motivation de l’affiliation sont liées au soin de soi.

Il est vrai que vous pouvez réaliser beaucoup de choses en ignorant vos propres besoins, mais généralement, les choses se dégradent sur le long terme. Par exemple, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les taux de suicide sont si élevés parmi les médecins?

Et bien, même si la médecine est une profession très noble et bénéficie d’un haut niveau de respect sociétal, les médecins sont des soignants.

Et si nous considérons l’autre côté de la médaille, être médecin peut être très stressant. Cela implique de répondre à des demandes de service sans fin et de gérer régulièrement des tragédies médicales. Imaginez que vous êtes un chirurgien et que, malgré tous vos efforts, la personne sur la table meurt. Maintenant, imaginez que cela se produise de manière répétée au fil des années même si vous n’en êtes pas responsable.

Woman running on a small path next to a dense jungle.

«Il est vrai que vous pouvez réaliser beaucoup de choses en ignorant vos propres besoins, mais généralement, les choses se dégradent sur le long terme.»

-Dr Michael Vallis

Prendre soin de soi est nécessaire pour prévenir l’épuisement, la dépression et les addictions qui contribuent tous aux taux de suicide élevés des médecins.

Voici une deuxième histoire. Avez-vous déjà entendu parler d’un homme d’affaire (une femme d’affaire) qui réussit, devient très riche, travaille 24h/24, 7j/7 et dont la trajectoire ne fait que s’améliorer? Mais toute cette richesse s’accumule sans que cette personne ait le temps de se concentrer sur ses propres besoins ou ses relations. Cette histoire ne se termine pas bien. Il est très possible que cette personne finisse seule et en mauvaise santé.

Nous voyons souvent des personnes dans ces situations mourants de crises cardiaques à un jeune âge. Prendre soin de soi est nécessaire pour éviter une détérioration des relations importantes (conjoint, enfants, famille et amis) et de détruire sa santé (prise de poids, hypertension artérielle, diabète, maladie cardiaque).

«Prendre soin de soi est nécessaire pour éviter une détérioration des relations importantes (conjoint, enfants, famille et amis) et de détruire sa santé (prise de poids, hypertension artérielle, diabète, maladie cardiaque).»

-Dr Michael Vallis

J’espère que je vous ai convaincu que pour être le meilleur de vous-même, vous devez prendre soin de vous. Je vais terminer cet article en répétant quelque chose que j’ai dit dans un article précédent. L’estime de soi est l’estime que vous avez pour vous; désolé si cela semble simple. En fait, à certains égards, cela pourrait même être encore plus simple.

L’estime de soi se situe entre soi et soi:

  • L’estime de soi ne peut pas être gagnée.
  • L’estime de soi ne peut pas être donnée
  • L’estime de soi ne peut pas être empruntée
  • L’estime de soi ne peut pas être téléchargée
  • L’estime de soi ne peut pas être achetée
  • L’estime de soi peut TOUJOURS être RÉCLAMÉE

Prendre soin de soi permet la construction de l’estime de soi.

Calculez votre IMC

cm
ft
in
kg
st
lb

Votre IMC est :

__

Votre catégorie :

__

Références
  • Puhl RM, Heuer CA. The stigma of obesity: a review and update. Obes Silver Spring. 2009 May;17(5):941–64.
  • Clarke DE. Measures of Achievement and Affiliation Motivation. Rev Educ Res. 1973;43(1):41–51.
  • Hilbert A, Braehler E, Schmidt R, Löwe B, Häuser W, Zenger M. Self-Compassion as a Resource in the Self-Stigma Process of Overweight and Obese Individuals. Obes Facts. 2015;8(5):293–301.
  • Murakami JM, Latner JD. Weight acceptance versus body dissatisfaction: Effects on stigma, perceived self-esteem, and perceived psychopathology. Eat Behav. 2015 Dec;19:163–7.

Articles connexes